Incentive / Séjours tauromachiques

SI VOUS DÉSIREZ ORIENTER UN SÉJOUR culturel, de travail, de loisir, d’incentive ou de motivation sur le thème de la tauromachie, en France, dans les villes de tradition taurine (Nîmes, Arles, Dax, Bayonne, Vic, Céret, Toulouse, …) ou ailleurs (Paris, Reims, …), ou en Espagne, à Séville, Madrid, Bilbao, …Pour l'organisation technique de ces séjours, faites confiance aux agences receptives espagnoles avec qui j'ai l'habitude de collaborer.

On peur imaginer ensemble un programme à la carte, selon les désirs du groupe :

Conférences, visite de musées, d’arènes, d’élevages, d’école de tauromachie, …
Rencontre avec des éleveurs, des toreros, des picadors, des valets d’épées, …
Sans oublier les métiers parallèles comme l’artisan couturier qui crée les costumes de lumières et les instruments du matador, ou encore le romantique porteur de toreros…
On peut suivre des cours pour appréhender la technique de l’art de toréer et terminer par le combat d’une génisse en arène !
Possibilité de participer au quotidien des vachers dans un élevage de taureaux de combat, distribuer la nourriture au bétail, assister à un test de sélection, …

L’aspect artistique est abordé avec la découverte d’artistes inspirés par la tauromachie, peintres, écrivains, danseurs, …sans oublier des philosophes, des sociologues, des ecclésiastiques ou autres intellectuels.
Evidemment, selon les dates et le lieu géographique, on assiste à un spectacle taurin, dans les plus grandes arènes, comme dans les plus modestes, avec une façon très didactique et personnelle d’y participer. Commentaires avant, pendant et après la course.
L’idée générale est de faire pénétrer ce milieu mystérieux et secret de l’art de la tauromachie, de manière personnalisée, authentique, originale et instructive. Le contenu du programme s’adapte au niveau de connaissance de la tauromachie de ses participants, des néophytes aux aficionados incollables.

UN EXEMPLE CONCRET
Depuis une visite/découverte de l’élevage du taureau et de la tauromachie à Mirandilla chez le Marquis d’Albaserrada, une vingtaine de banquiers invités par un établissement financer parisien sont devenus des enthousiastes de la corrida. Chaque année, Fabrice Torrito les accompagne et les conseille sur une grande féria française. Conférences, présentations des corridas, des matadors, des élevages, commentaires des corridas, visite d’élevage, tienta (test de sélection de mères reproductrices), cours de technique de l’art de toréer, exposition de photos, de peintures, …sont leur quotidien d’aficionados éduqués :

Ceret, juillet 2004
Arles, septembre 2005
Vic Fezenzac, mai 2006
Nîmes, mai 2007

Sevilla, avril 2008