Biographie...

26 septembre 1964, naissance à Nîmes
de Renée, originaire de Générac dans les Costières de Nîmes et Joseph, sicilien, né en Tunisie et émigré en France.
21 et 23 mai 1983, découvre Paco Ojeda aux arènes de Nîmes.
21 juin 1984, BAC scientifique au lycée Alphonse Daudet, près des arènes de Nîmes.
26 septembre 1984, le jour de ses vingt ans, le taureau Avispado tue Francisco Paquirri à Pozoblanco.
7 juin 1986, BTS au lycée Camargue, devant la statue emblématique du taureau nîmois.
3 septembre 1987, visite son premier élevage de taureaux de combat, ferme El Toruño, élevage Guardiola.
8 mai 1988, aide à la création du journal taurin en direct de la Féria de Nîmes Los Estudiantes/Los Chicos.
18 juin 1988, Maîtrise de sciences de gestion à la Faculté d’Economie de Montpellier.
14 mai 1989, assiste à la corrida de María Luisa Domínguez Perez de Vargas face à Christian Nimeño II.
10 septembre 1989, le taureau Pañolero blesse grièvement Christian Nimeño II qui décédera le 25 novembre 1991.
25 octobre 1989, nommé Directeur Financier de l’Idate à Montpellier.
10 avril 1992, quitte Nîmes pour s’installer en Andalousie dans le but de se rapprocher du taureau.
Du 20 avril au 12 octobre 1992, employé sur le Pavillon de la France de l’Exposition Universelle deSéville.
5 mai 1993, première passe de muleta à une vachette, avec
l’aide de Manuel Diáz El Cordobés, ferme El Chaparro, élevage Sánchez de Ybargüen.
22 octobre 1994, tue son premier novillo à Maussane les Alpilles, ferme Malaga, élevage Callet.
25 novembre 1995, tue son second et dernier (?) novillo à la Calera, élevage Lora-Sangrán.
2 mai 1996, début de son élevage de taureaux de combat, Torisabel.
8 décembre 1996, à Gerena, mariage andalou avec Isabel-María, cordouane de Palma del río (village d’El Cordobés).
15 juillet 1997, à Générac, mariage camarguais.
25 septembre 1998, naissance de sa première fille, María.
8 mars 2000, découvre Mirandilla et les taureaux du Marquis d’Albaserrada.
21 juin 2001, conférence sur l’Histoire de la tauromachie aux arènes de Lutèce à Paris.
Du 18 au 25 avril 2002, conférences taurines “Bravío” pendant la Féria de Séville.
16 octobre 2002, naissance de sa deuxième fille Isabel.
8 mars 2003, début de l’écriture de “Toro”.
13 novembre 2004, à Toulouse, l’Association Nationale des aficionados (ANDA) lui attribue la Plume d’Aigle (Prix du meilleur livre taurin de l’année) pour ”Toro”.
Eté 2005, début écriture de LUMINOSO.
Printemps 2007, sortie de LUMINOSO.